JOURNEE MONDIALE DU LIVRE ET DU DROIT D’AUTEUR

Vendredi 23 Avril 2021

Le 23 avril 1616, disparaissaient Cervantes, Shakespeare et Garcilaso de la Vega dit l’Inca.
C’est pourquoi l’UNESCO créa, le 23 avril 1995, la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, célébrée chaque année à cette date.

JOURNEE MONDIALE DU LIVRE ET DU DROIT D'AUTEUR

A cette occasion, nous vous proposons 5 livres dont le sujet principal est les livres :

« La Voleuse de livres » de Markus Zusak

Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue.
Est-ce son destin d’orpheline dans l’Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt ? Ou sa force extraordinaire face aux événements ? À moins que ce ne soit son secret. Celui qui l’a aidée à survivre et a même inspiré à la Mort ce joli surnom : la Voleuse de livres.


« Lire Lolita à Téhéran » de Azar Nafisi

Après avoir démissionné de l’Université de Téhéran sous la pression des autorités iraniennes, Azar Nafisi a réuni pendant deux ans, dans l’intimité de son salon, sept étudiantes pour y lire Nabokov, Fitzgerald, Austen... Ce livre magnifique est le portrait brut et déchirant de la révolution islamique en Iran. La démonstration magistrale que l’imagination bâtit la liberté.


« Une vie entre les pages » de Cristina Caboni

Sofia Bauer, relieuse à ses heures perdues, vit à Rome. Passionnée de livres anciens, elle entre un jour dans une librairie et s’y voit offrir un vieil ouvrage contre la promesse de le remettre en état. Alors qu’elle s’attelle à sa restauration, Sofia tombe sur une lettre manuscrite, dissimulée entre les pages. Celle-ci est signée de la main de la relieuse originale du livre, Clarice von Harmel, ayant vécu à Vienne au début du XIXe siècle. Une femme qui s’est battue pour son indépendance et sa liberté, les payant au prix fort. Elle y évoque un fascinant secret que Sofia n’aura alors de cesse de mettre au jour, aidée en cela par Tomaso Leoni…


« L’homme qui aimait trop les livres » de Allison Hoover Bartlett

Jusqu’où iriez-vous pour mettre la main sur le livre de vos rêves ? Mieux encore, jusqu’où iriez-vous pour avoir une bibliothèque remplie de vos livres préférés ? L’Américain John Gilkey a dérobé pour 200 000 dollars de livres anciens. Son but, réunir une collection à son image. Mais Ken Sanders, libraire, s’improvise détective et mène l’enquête. À travers le récit de cette traque, l’auteur nous plonge dans l’univers fascinant du livre ancien en se posant toujours cette question : de quoi serions-nous capables par amour des livres ?


« 1144 livres » de Jean Berthier

« Ma mère, comme dans un conte cruel pour enfants, s’était transformée en livres. »
Ainsi s’exprime le narrateur, né sous X, bibliothécaire de profession, qui voit sa vie bouleversée par la lettre d’un notaire. Il y apprend que sa mère biologique, dont il ignore absolument tout, vient de mourir et lui laisse un héritage singulier : 1 144 livres.
Que penser de ce geste ? Faut-il accepter l’héritage de quelqu’un qui vous a abandonné ? Qui était la femme cachée derrière ces ouvrages ? Seront-ils le chemin vers une mère retrouvée ? Cet événement confronte soudainement le narrateur à ses origines et à son amour des livres.
1144 livres est un véritable éloge de la lecture et de la littérature, et de la place qu’elles occupent dans nos vies.


Plus d’informations sur cette journée sur le site de l’UNESCO :https://fr.unesco.org/commemorations/worldbookday

N’oubliez pas la Boîte à Livres gérée par Pascale, vous pourrez peut-être les trouver.